La rentrée, 127809543 affaires à étiqueter

 

C’est la rentrée dans quelques jours.   Je pleure un peu parce que je n’ai pas envie de recommencer à me lever au son du cadran et que ça veut dire qu’il faut que je m’organise un peu mieux.

Avec mes 675476 trucs à étiqueter pour l’école, je ne savais pas trop comment j’allais m’y prendre cette année et je disais à Julie de chez Mamanbooh que j’avais envie de m’acheter un P-Touch pour être mieux organisée pour la rentrée.   Et quelques jours plus tard, les gens de chez Brother m’ont demandé si j’avais envie d’en essayer un.   Le hasard fait bien les choses!

Y’a quelques jours on a commencé à s’en servir.  Pour identifier les effets scolaire – et j’en ai une tonne – mais aussi les plats, les jouets identiques qui sont cause de disputes (non, c’est le mien.  Non c’est le mien, je le reconnais!) et aussi le coin devoirs/bricolage.

Une des caractéristiques que mes enfants ont le plus aimé : la possibilité de mettre des petits dessins sur les étiquettes.  Et quand ta p’tite troisième n’a pas beaucoup envie de commencer la maternelle, si ça peut lui donner un sourire, ça vaut son pesant d’or.

Vous avez envie vous aussi de l’essayer pour cette année?  Les étiqueteuses P-Touch sont offertes dans un assortiment de modèles chez Bureau en Gros et Future Shop à partir de 29.99$ !

Puis, vous, c’est quoi votre truc cette année pour être mieux organisé pour la rentrée?   Je les prends tous, je sens que je vais en avoir besoin!

 

 

L’étiqueteuse P-Touch m’a été gracieusement offerte par Brother Canada .  Les opinions dans cet articles sont les miennes.

Jeudi confession

10544784_10152171593022820_1040673585340092203_nMes enfants je les aime.   Et après quelques heures kids-free je m’ennuie.  Alors quand je suis à l’extérieur, dans ma voiture, sur le chemin du retour, ça m’arrive souvent de téléphoner à la maison.  (Avec le bluetooth, inquiètez vous pas!)

Et c’est là ma confession de la semaine :  j’aime pas ça parler au téléphone avec mes enfants.  Ou n’importe quel autre enfant pour dire vrai.   Oui, j’aime leur parler, mais au téléphone, disons les vraies choses, c’est pénible.    D’abord, 80% du temps, je ne sais même pas à qui je parle.    Pour ne pas les insulter, je pose des questions subtiles.  Ça marche rarement.

Puis la conversation.   Les enfants ne maitrisent pas encore le niveau de décibels approprié pour une conversation téléphonique.    Je pense que le son de la trompette du Carnaval de Québec est plus doux à mes oreilles.  C’est fort.  Très fort.  Et si on parle de la conversation en tant que tel :

“Pis, qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui?

-  QUOI ?!?!

-  Qu’est-ce que t’as fait aujourd’hui?

- QUOOOOOOOOI?

-  Qu’est-ce. Que. Tu. As. Fait. Aujourd’hui?   (Chaque mot bien détaché)

-  QUOI?  Je comprends rien.

-  Laisse-faire. Passe moi ton père.

- QUOOOOOOOI?”

 

Et malgré ça, à chaque fois, j’appelle à la maison.   Parce que si je suis chanceuse j’ai droit à un “Je t’aime maman!”  et ça vaut bien la peine de se faire crier dans les oreilles quelques minutes pour l’entendre.

Doh Vinci pour les p’tits artistes et un concours en prime!

Si vous me lisez depuis quelques temps, vous le savez probablement, le bricolage occupe une (très) grande place chez nous.   Du genre que je fais des visites quasi-hebdommadaire au Dollarama (pinceaux, trucs à peinturer, des brillants, d’autres ciseaux, du carton alouette!) et que je peux rarement mettre quelque chose dans le bac de recyclage sans entendre : Maman, jette pas ça je veux faire du bricolage avec ça!  

Le bricolage, je suis pour à 453% .    J’aime ça voir mes enfants créer et je suis souvent surprise par leurs idées.   La partie que j’aime moins :  le ménage.    C’est pas une surprise pour personne, hein?   Le bricolage ça peut être assez bordélique, surtout chez nous.  De la peinture sur les chaises, des retailles de papiers un peu partout dans la maison et tout le reste.

Alors lorsqu’on m’a demander d’organiser un party de bricolage, oui j’avais envie, mais en même temps j’espèrais que c’était vrai que le produit Doh Vinci était sans dégat.

J’ai préparé la fête :  lancé des invitations, acheté des bonbons (trop!) , acheté une nappe pour protèger la table et nous avons écouté des vidéos sur You Tube pour s’inspirer.

17

Puis comme j’attendais 8 petites filles, seule, et que je devais aussi gèrer un p’tit garçon de deux ans à travers ça, je me suis dit que j’allais donner un cours 101 à mes enfants, questions de ne pas être trop dans le jus cet après-midi là.

16

On en a profité pour faire une oeuvre collective : un pot masson décoré à notre goût (qui allait éventuellement devenir notre pot à boutons.   Tsé, ceux qu’on ramasse pour bricoler encore.)

15

On a utilisé un pot masson et l‘ensemble stylo-déco de Luxe pour notre projet.   Très simple : mettre le tube déco-pop dans le stylo.  Le refermer.  Mettre un embout pour les étampes.   Et décorer.

Les premières fois ont été plus difficiles, mais une fois que tout le monde a eu compris le principe, c’est devenu très facile.   À mon grand bonheur les enfants n’avaient pas besoin d’aide pour mettre ou enlever les tubes ni pour les embouts spéciaux.

14

Alors on a mis la table pour notre party.   Des stylos Déco de luxe pour tout le monde , des tubes déco pop supplémentaires, des bonbons, des trucs à décorer (cabanes d’oiseaux, coffres à bijoux, toiles, cadres etc) et j’ai ajouté une feuille de carton pour que chaque invité puisse se pratiquer un peu avant de se lancer dans son projet.

12Les invités sont arrivés, j’ai donné des explications et fait une démonstration et tout le monde s’est lancé.  À ma grande surprise 1. tout le monde a ignoré les bonbons pour se concentrer sur le bricolage. 2. tout le monde était capable de changer les tubes et les embouts par eux-même.   3.  Ce qui était le plus difficile était d’empêcher Junior de grimper sur la table.

5

 

Tout le monde a rapidement pris de l’aisance avec les stylos et on exploré différentes avenues.

Par exemple avec une toile et un Stylo déco deluxe , il y a une invitée qui s’est créé une oeuvre d’art à exposer chez elle.

Elle a commencé par faire un quadrillé bleu au quel elle a ajouté de la texture en utilisant le bouchon du tube déco pop.  Je n’avais même pas remarqué que le bouchon était texturé.

Ensuite, elle a exploité au maximum la dimension 3D des produits Doh Vinci en  remplissant chacun des carrés de vert.

Tous les enfants ont arrêté leurs projets pour la regarder faire!  Il y a eu beaucoup de fous rires et elle a été surnommée la Reine du vert!

 

 

3Parfait pour décorer sa chambre!

 

4Il y a eu plusieurs autres projets, dont un coffre à bijoux qui attendait depuis longtemps d’être peinturé et qui a été à la place décoré avec les produits Doh Vinci.

Et pour dire vrai, c’est pas mal mieux que la peinture :  pas de dégats.

2

8 filles , plein de créations, et j’ai rien eu à ramasser.   Sérieusement, quand je dis pas de dégats, c’est pas de dégats.  Rien.  J’aurais pu me passer de la nappe.  Et en plus, les filles m’ont dit que l’odeur était pas mal agréable.

1

On a passé un superbe après-midi.  Les enfants ont tous été ravis.   Ils ont trouvé ça vraiment l’fun à faire et différent de ce qui se fait habituellement.  Et moi j’ai adoré : simple, sans rien à ramasser, sans besoin d’aider les enfants à toutes les deux secondes.  C’est un produit qui vient de se retrouver sur la liste des cadeaux potentiels pour les fêtes d’amies!

Vous êtes sceptique? Jalouse? Emballée? Curieuse?  Ça tombe bien, je vous donne la chance d’essayer par vous même.  Je fais tirer une trousse de création coiffeuse et un ensemble de tube déco pop supplémentaire.

 

 

 

Pour participer, c’est simple.   Laissez-moi un commentaire en me disant lequel des produits Doh Vinci vous auriez envie d’essayer.   Ils sont ICI.

 

Ensuite, inscrivez vous dans le module Rafflecopter ci-dessous.

Vous pouvez participer sur plus d’un blogue, mais vous pouvez gagner qu’un seul prix.

Vous devez êtes résident canadien.

Le concours se termine le 24 août 2014 à minuit.

 

Bonne chance à tous!

 
a Rafflecopter giveaway

Jeudi confession

15

Je l’ai dit.  Souvent.   Je suis paresseuse.   Je coupe les coins ronds pour les choses , disons moins importantes.    Le ménage est une de ces choses là, mais ce n’est pas la seule.

Alors aujourd’hui je me confesse, ma fille, mon bébé dragon, celle qui a 5 ans, qui entre en maternelle dans quelques semaines :  ben je ne lui ai jamais fait coupé les cheveux.  Même pas une coupe maison.  Niet.

J’aimerais donc remercier la génétique paternelle lui ayant donné une tête frisée, empêchant ainsi tout le monde de constater que sa mère est paresseuse au point de ne pas prendre rendez-vous chez la coiffeuse.

 

Pis dans quelques années, elle devrait avoir l’air de ça:

Une rentrée un peu moins compliquée pour …

Ok, le hasard a décidé.   Il y a 3 chanceuses qui iront faire un tour au Dix30 avec 100$ à dépenser.  (Les autres peuvent y aller aussi, parce que c’est pas mal moins compliqué de faire tous ses achats au même endroit!)

 

Alors félicitations à :

 

Untitled-1Merci de me contacter par courriel pour me donner votre adresse postale (vous pouvez le faire via l’icone d’enveloppe dans le haut du blogue!).   E

 

Merci encore aux gens du Quartier Dix30 pour ce concours génial!

 

 

La mère indispensable

ma

Des fois les mères, on aime ça penser qu’on est indispensables.   En tout cas, moi j’étais comme ça.   Quand j’avais juste un enfant.   Ça m’a duré quelques mois.  Jusqu’à ce que je me rende compte que je me compliquais la vie et que mon chum était autant sinon plus capable que moi de tout faire avec les enfants.  Sauf des tresses.

Mais le karma, c’est comme ça, ça revient nous hanter.  J’ai voulu me faire croire que j’étais irremplaçable, ben la vie m’a donné des enfants qui pensent qu’au delà de leur mère point de salut.

Ce matin, les enfants étaient dans la maison avec Chéri. J’étais dehors, à tondre la pelouse et à suer ma vie.  (J’ai un grand terrain.  Et même pas de piscine pour me rafraichir.  Hein Chéri?)      Au bout, du grand terrain.  Ce qui veut dire que si les enfants sortent sur la galerie, ils ne peuvent même pas me voir.   S’ils veulent me parler, ils doivent se chausser, descendre les marches, me trouver dans le fond de la cour, me crier après, quand ils voient que je ne comprends rien ils doivent me faire des signes pour que j’arrête la tondeuse qui fait un bruit infernal.

Alors on s’imagine que s’ils se donnent tout ce trouble, alors que leur père est avec eux dans la maison, c’est que c’est pour quelque chose d’urgent.  Leur père s’est coupé un doigt, ou quelque chose du genre.   Faque quand Zucchini est arrivée devant moi je me suis empressée de tout fermer pour l’entendre me dire :   “Maman, Junior a fait caca” .

Indispensable.   C’est comme ça chez vous aussi, hein?

 

Jeudi confession

5396441968_da3c127cdd_o
Je m’en suis jamais cachée, j’allaite.  J’ai allaité tous mes enfants.  J’ai allaité longtemps.  J’allaite encore.  Je donne du temps dans un organisme pour aider les mères qui allaitent.  J’allaite en public. J’allaite la nuit, n’en déplaise aux spécialistes qui disent qu’un bébé après 3 mois, ça devrait plus boire la nuit.  Pis toute.

Faque, je lis souvent sur le sujet.  Toute sorte d’affaires.  Des fois c’est intéressant.  D’autres fois ça me donne de l’urticaire (surtout quand je lis certains commentaires).   Pis des fois ça me révolte.

Et voilà ma confession.   Sûrement pas celle à laquelle vous vous attendez.    Moi, les textes qui placent l’allaitement au-dessus de tout, sans nuances ça m’énerve.  Beaucoup.  Énormément.  Dans l’genre que j’ai envie de dire “Fuck it l’allaitement, je switche au biberon”  , juste pour faire suer celle qui a écrit le texte/article/commentaire.

Ben oui.  J’ai beau connaitre tous les bienfaits de l’allaitement, les extrémistes pas capable.   Parce qu’il y a ben plus à faire en aidant celles qui en ont besoin, qu’en dénigrant celles qui ont choisi de faire autre chose.

La rentrée, pas trop compliquée. Et un concours pour vous aider!

C’est le mois d’août, j’ai le droit de parler de la rentrée.  Parce que oui, c’est ce mois ci que ça se passe.  Déjà.

Cette année j’ai 3 enfants qui entrent à l’école.   Ça veut dire 3 listes de stock à acheter.  Puis 4 enfants à habiller.  Parce que même si Junior reste à la maison, il ne se promène pas tout nu.  Du moins pas tout le temps.  Faque ça coûte cher, pis ça prend du temps.

Alors quand les gens du Quartier Dix30 m’ont invitée à aller magasiner pour la rentrée, j’ai dit oui.   Après tout, ça me donnait l’occasion de magasiner , sans enfants, et de trouver tout au même endroit.

J’avais déjà visité le Dix30, quand on habitait dans la grande ville.   Dans le temps où il y avait 10 magasins et plein de champs autour.   Je ne m’imaginais pas que ça avait changé à ce point.  J’ai été agréablement surprise.

D’abord, y’a du stationnement.  Beaucoup de stationnement.  J’ai eu aucun problème à me trouver une place, près d’où je voulais aller.  ( Psst:  pour les lunatiques comme moi, je vous donne un truc :  Prenez en photo les indications du stationnement, alors après votre journée, vous n’aurez pas de difficultés à retrouver votre voiture.  )

 

20140730_130118_1

Ensuite, nous avons mangé.  Et quel dîner.   Y’a plusieurs (bons) restos et nous on a eu la chance de goûter à la cuisine de Pizzeria Sofia.  J’ai bien, et beaucoup trop mangé.   J’étais prête pour une scéance de magasinage.

20140730_174110_1

Et là, y’avait beaucoup, beaucoup de choix.   Pour les articles scolaire, entre Omer DeSerres et Bureau en Gros, j’ai tout , tout trouvé ce qu’il y avait sur mes listes.  C’est pas peu dire, puisque l’an dernier j’ai dû faire 35345 endroits pour finir par tout trouver.  Là, j’étais enchantée de me débarasser de cette tâche en très peu de temps.

20140730_140122_1Là, il me restait du temps, et du budget, pour habiller tout ce (beau) monde là.  Et là, j’avoue que j’étais un peu ébahie devant tous les choix offerts.   Y’en a pour tous les budgets, et tous les goûts.  Gap, Joe Fresh, H&M, Carters, Clément, Souris Mini, Childrens Place pour ne nommer que ceux là.  Quand dans ton village y’a qu’une pharmacie et un magasin qui ne vend pas de linge pour enfants, ça se peut que tu fasses des folies.

20140730_152930_1

Puis, parlant de faire des folies, je dois vous avouez que j’ai été vraiment impressionnée par Josiane de TPL Moms.  Trouver autant de bonnes aubaines en si peu de temps, clairement, j’ai des croûtes à manger.   Et je devrais aller au Dix30 plus souvent pour pratiquer tsé.

20140730_145256_1

J’ai trouvé de tout.  Des trucs pour la prochaine année scolaire.  Une chemise avec des chevaux pour ma grande passionnée.  Des vêtements d’été à tout petit prix pour l’an prochain.    Tout ça en un temps record ou presque.  J’ai même été faire un tour chez Best Buy pour rapporter quelque chose à Chéri tsé.

20140730_230736_1

 

Et la cerise sur le sundae.  Parce que c’est pas facile de magasiner et de luncher en bonne compagnie.   Un tour au Sky Spa pour un massage.   Le bonheur.    Ca a été une fantastique journée et je pense en faire une tradition pour la rentrée.  Parce que même si ce n’est pas à côté de chez moi, la route se fait bien et j’ai pas besoin de faire 5436 endroits pour tout trouver.  Peut-être que la prochaine fois, je me laisserai tenter par une nuit à l’hôtel pour profiter encore plus de la journée hé! hé!

20140730_150411_1

Mais comme la rentrée coûte cher.  Et qu’il y a tant de beaux trucs à acheter (sérieusement, c’est comme impossible de choisir!) , les gens du Dix30 m’ont offert un prix à faire tirer parmis mes lecteurs :  une carte cadeau de 100$ du Quartier Dix30 .   Et comme ils sont vraiment géniaux, ils m’en ont offert 3 pour que je puisse faire plusieurs gagnants.   Avouez que c’est pas mal cool!

Ça vous tente de gagner?   Facile! Allez sur le site du Quartier Dix30, regardez la liste des commerces et laissez moi un commentaire en me disant où vous dépenseriez ce 100$.

Remplissez ensuite le formulaire Rafflecopter ci-bas.

Le concours commence aujourd’hui et se termine le 11 août 2014 à minuit.

Le concours est ouvert aux résidents canadiens seulement.

Bonne chance à tout le monde!

 

 

a Rafflecopter giveaway

Jeudi confession

4Depuis que j’ai des enfants, je passe souvent – pour ne pas dire toujours – après eux.   J’ai besoin de linge?  Je reviens du centre d’achat avec 874309 morceaux pour eux, aucun pour moi.   Je vais à la librairie, le ratio est d’à peu près 1 livre adultes pour 6548905 livres jeunesse.

Ça me fait plaisir.  J’aime ça voir leur yeux captivés par une nouvelle histoire ou encore à quel point ils sont cutes dans leur nouveau chandail.

Mais des fois, je me confesse, je suis jalouse de mes enfants.   Je sais c’est pas un beau sentiment la jalousie, mais je m’assume.   Je suis pas mal bonne dans l’assumage des pechés capitaux tsé.   Mais bref, j’étais à l’écurie, je regardais Punky sur son cheval.  (Je vous rassure, c’est pas SON cheval, dans le sens ou je lui ai acheté quand même, mais son cheval, dans le sens ou elle monte toujours le même.)   Pis là, ça m’a frappé :  j’étais jalouse.   Moi aussi je veux monter à cheval bon.   C’est niaiseux, parce que je pourrais lui faire prendre moins de cours et en prendre pour moi, mais là, j’aurais un problème de culpabilité maternelle.   Faque, pour l’instant, je vais rester avec ma jalousie et essayer de mettre quelques sous de côté cet hiver pour que l’an prochain, elle et moi, on suive quelques cours ensemble.

Puis d’ici là, je vais tous vous rendre jaloux, en partageant des photos de Punky sur son cheval, parce que avouez le, elle est pas mal cute.

Les tatouages les plus mignons du monde : la gagnante est ….

Ce fût décidément un des concours les plus populaires jusqu’à maintenant sur le blogue.  Mais , malheureusement, il peut y avoir qu’un seul gagnant.     Les autres, je vous encourage à suivre la page  Facebook de Pico, ils offrent même parfois de chouettes promotions et même d’autres concours !   Et sans plus attendre je vous annonce que la chanceuse est :

Untitled-1
Félicitations et surveille tes courriels dans les prochains jours!

Merci à tout le monde d’avoir participé.